lu 2018 06_tatiana de rosnay_le coeur d une autre

 

L'histoire : Bruce (de son vrai nom Brice) était un homme particulièrement misogyne et beauf. Divorcé, il découvre passé la quarantaine qu'il est atteint d'une cardiomyopathie qui le condamne à court terme s'il ne bénéficie pas d'une greffe cardiaque. Greffe qui interviendra rapidement, ouf, et Bruce sera sauvé. Sauf qu'à compter de ce jour, son comportement et ses sentiments vont radicalement changer...

 

Mon avis : j'aime décidément beaucoup l'écriture de Tatiana de Rosnay. Elle choisit ses mots comme un orfèvre sélectionne les pierres qui orneront un joyau : avec précision, délicatesse, exigence et gourmandise. C'est vraiment un régal de lire tout ce qui touche aux seniments sous sa plume ! Ici, l'histoire est intéressante, aussi bien dans ses grandes lignes que dans les détails, et le principe général m'a rappelé une anecdote vraie, lue récemment dans le livre de Baptiste Beaulieu, qui concernait un greffé ayant rêvé, dans la nuit suivant la greffe, de train lui fonçant dessus, alors même que l'anonymat du donneur avait été conservé, et qu'il était mort percuté par un train... En dehors de cela, les personnages sont consistants, l'histoire dose parfaitement les rebondissements, bien sûr il y a quelques scènes prévisibles, mais dans l'ensemble je me suis agréablement laissée surprendre et emporter par les aléas de la vie de Bruce après sa greffe, et j'ai pris un grand plaisir à le suivre dans ses périgrination et à accompagner sa quête. Et pourtant, ça n'était pas gagné, car outre le titre qui spoile toute la première partie du livre, le début du roman m'a agacée par un sexisme ahurissant, duquel il semblait qu'aucun cliché n'allait nous être épargné. La suite s'est avérée nettement mieux, ouf. dans l'ensemble, donc, un excellent roman.

 

***

L'incipit et une page au hasard :

extrait coeur autre 017

extrait coeur autre 025

***

Le coeur d'une autre, Tatiana de Rosnay, 2009, 281 pages (poche)