lu 2018 06_amelie nothomb_riquet a la houppe

 

L'histoire : Déodat est, dès sa naissance, laid, très laid, incroyablement laid. Et incroyablement intelligent. Trémières, elle, est d'une beauté renversante, à couper le souffle. Mais elle est si contemplative qu'on la dit sotte. Le roman nous raconte l'enfance, l'adolescence et le début de l'âge adulte de ces deux-là, si différents...

 

Mon avis : Un conte traditionnel brillamment revisité en version moderne, à quelques "détails" près. L'écriture est, comme toujours, très agréable, très fluide. J'avoue que ça ne sera pas mon préféré de Nothomb, même si l'histoire est formidable, il fait partie de ceux que j'ai trouvé un peu fades, plus original pour la pose que d'une sincère excentricité ou fantaisie. Et même si, ici, le thème se prête bien à la pose d'apparence et d'apparât, je n'ai pas trouvé que les petites touches de fantaisie (choix des prénoms, etc.) tombaient très bien, toute smpathiques qu'elles soient. Donc, pour moi, un Nothomb agréable, qui se lit bien, pas non plus renversant ni son meilleur. 

 

***

Feuilletons un peu...

 

extrait riquet 007

extrait riquet 025

extrait riquet 072

 

 

***

Riquet à la houppe, Amélie Nothomb, 2016, 188 pages