lu 2018 04_philippe Besson_une bonne raison de se tuer

L'histoire : Laura vit seule, dans un appartement et un quartier qu'elle n'aime pas, avec un job alimentaire, sans ses deux grands garçons qui font leur vie, et loin de son ex-mari qui l'a rejetée. Elle a décidé de se tuer, ce soir. Samuel, lui, ne va pas bien non plus aujourd'hui, et en fait depuis 5 jours. Aujourd'hui, ce père célibataire ira aux obsèques de son fils unique. Ce roman nous raconte en alternance l'histoire de ces deux personnes, pendant cette seule journée très spéciale. Leurs trajectoires vont-elles se croiser ? Leurs destins seront-ils détournés ?

 

Mon avis : j'ai adoré !!! On m'avait conseillé plusieurs fois Philippe Besson, et j'ai bien compris pourquoi. Une histoire forte en émotions mais sans pathos ni apitoiement, des personnages consistants sans être stéréotypés, une maîtrise du temps et de la progression du roman, même si certaines choses et quelques grandes lignes sont assez prévisibles. L'écriture est simple et fluide, très agréable. Les personnages sont humains, paradoxaux, ordinaires jusque dans leur tragédie intime. Vraiment, je me suis régalée de chaque chapitre, ce roman est une peinture formidable de l'âme humaine face au chagrin indicible, en même temps qu'une fable sur le fil ténu qui fait (ou pas) bifurquer les destins.

 

***

Feuilletons un peu...

 

extrait bonne raison 009

extrait bonne raison 019

extrait bonne raison 062

extrait bonne raison 119

 

 

"Ca vous arrive de ne pas savoir où puiser la force de continuer ?" (p.311)

 

***

Une bonne raison de se tuer, Philippe Besson, 2012, 321 pages (broché)