lu 2018 03_william sutcliffe_une semaine avec ma mere

L'histoire : trois mères intrusives et quelque peu abusives, trois fifils à môman qui n'osent pas vraiment s'opposer malgré des vies d'hommes bien installées dans lesquelles, en temps normal, ils essaient d'éviter leurs mères... et une décision ahurissante des mères : débarquer chez leurs rejetons pour une semaine, à l'improviste, pour prendre les choses en main et remettre sur les bons rails les vies de ces grands garçons qui, à leurs yeux, partent de travers...

La 4ème de couverture résume parfaitement le début, sans trop en dire, je ne saurais faire mieux.

 

Mon avis : je me suis bien amusée ! Ce qui est fou, c'est qu'à partir de ce scénario énervant, caricatural et léger, on arrive à quelque chose de parfois drôle (ça c'était prévisible), mais qui en plus fait réfléchir, et surtout quasiment crédible ! Ces mères abusives, intrusives, de mauvaise foi, querelleuses, parfois peu ouvertes d'esprit, débordent d'"amour" (pour moi je dirais plutôt de sens élargi de la propriété), restent les mères de leurs rejetons, qui n'arrivent pas vraiment à s'opposer autant qu'ils le voudraient, et vouent un tel amour à leurs mères que plein de choses vont passer... Au milieu de tout ça, mine de rien, on réfléchit sur notre vie, notre rapport aux autres (et pas qu'à nos enfants ou nos mères), la façon dont on aborde les choses. J'ai vu des romans pourtant estampillés "développement personnel" m'amener moins à réfléchir que ce roman léger, sans prétention de nous donner une leçon. En bref : une distraction plus intéressante et moins légère qu'elle n'en a l'air !

 

***

Feuilletons quelques extraits... (avec l'incipit de chacune des 3 histoires)

extrait une semaine 011

extrait une semaine 026

extrait une semaine 042

extrait une semaine 064

extrait une semaine 153

 

extrait une semaine 268

 

***

Une semaine avec ma mère, William Sutcliffe, 2008,

traduit de l'anglais Whatever Makes You Happy par Elsa Maggion, 2009,

282 pages (édition brochée)