lu 2019 10_mary simses_irresistible histoire du cafe myrtille

L'histoire : Ellen, avocate New Yorkaise à qui tout réussi, et sur le point de se marier avec un héritier politique en vue, se trouve à Beacon pour honorer une promesse faite à sa grand-mère mourant : remettre une lettre. Mais ça ne va pas être si simple... Déjà, Ellen commence par manquer de se noyer, et ensuite, bah... à vous de lire la suite de ses aventures à Beacon ! 

 

Mon avis : une petite bluette très sympathique ! Alors on a tous les poncifs du genre : l'histoire cousue de fil blanc, l'héroïne gravement pétée de thunes (un souci en moins, comme dirait Forrest Gump), et en prime, cette fois, une héroïne au caractère un peu pénible (sérieux, je crois qu'en vrai j'aurais envie de lui claquer le beignet tellement elle se la raconte), un côté rétro-villageois un peu arriéré mais charmant, et sinon rien que des gens beaux et gentils. Du coup Beacon a l'air d'être une petite bourgade vraiment très très accueillante hein, limite si on ne se demanderait pas si l'auteure ne bosserait pas à l'office de tourisme de la ville. Plus sérieusement, cette romance est très agréable à lire, bien écrite de bout en bout, sans fioriture mais pas sans un peu de subtilité, des personnages attachants, quelques éclats de rire au passage. Et puis surtout : une double histoire puisqu'on découvre, en même temps qu'on suit les aventures d'Ellen, l'histoire de sa grand-mère et de ses secrets, un peu d'histoire du village aussi, grâce à cette lettre qu'elle apporte, et qui la pousse à investiguer. Du coup, plus on avance, plus on a envie de savoir comment ça va tourner (même si on sait dès le départ où on va, c'est sympa de découvrir par quel chemin).

Un très chouette livre de détente.

 

***

L'irrésistible histoire du café myrtille, Mary Simses, 2018, 432 pages