lu 2019 04_virginie grimaldi_le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie

L'histoire : Ben vient de quitter Pauline, qui est partie vivre chez ses parents avec leur fils Jules, 4 ans. Mais Pauline ne s'avoue pas vaincue, elle ne comprend pas comment ni pourquoi Ben aurait u cesser de l'aimer, pour elle c'est l'homme de sa vie, et elle va tout faire pour ranimer la flamme. Tout ? Ou bien elle va en oublier un peu... En attendant, elle craque un peu, son boulot s'en ressent, et queques jours de vacances en famille ne lui feront pas de mal.

 

Mon avis : un très chouette livre, qui remplit bien sa fonction "feel good". Au début, j'ai eu très peur du côté "eau de rose", violons et reconquête, et finalement le roman m'a détrompée, et est beaucoup plus intelligent que ça. Une belle réussite, avec des personnages simples et consistants, une histoire universelle, qui peut toucher tout le monde, un soupçon de pathos sans en faire trop, une famille, des non-dits, du rire, des larmes, des failles chez tout le monde... Je me suis régalée sans prise de tête !

 

***

Je ne le déteste pas, disons que j'espère qu'un jour il rencontrera un crocodile.

***

Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie, Virginie Grimaldi, 2017, 416 pages