lu 2018 06_eric-emmanuel schmitt_madame pylinska et le secret de chopin

L'histoire : Eric, à 9 ans, est subjugué par Chopin quand sa vieille tante Aimée en joue un jour, il décide d'apprendre le piano. Plus tard, quand il sera étudiant, son enseignante sera Mme Pylinska, Polonaise à Paris...

 

Mon avis : un joli petit livre initiatique sur ce que signifie "être dans la musique" en opposition à "jouer d'un instrument"... Mais en réalité c'est plus que ça, parce que c'est aussi le récit plein d'émotions et de mystères de vie qui font que tout ça n'est pas linéaire, un instant ne faisant pas l'autre. Une déclaration d'amour à la musique de Chopin. On retrouve des thèmes si chers à Eric-Emmanuel Schmitt : une certaine façon d'aborder la musique et la vie, avec l'attention au détail et l'intelligence du global tout ensemble, la technique et la spiritualité en chaque chose, la quête de perfection et la nécessité du lâcher-prise... En bref, un très sympathique petit récit plein d'émotions et de douceur, j'en sors revigorée et repue de plaisir musical bien imaginé parce que bien conté.

 

***

L'incipit et 2 pages au hasard :

 

extrait chopin 007

extrait chopin 013

extrait chopin 025

 

***

Madame Pylinska et le secret de Chopin, Eric-Emmanuel Schmitt, 2018, 119 pages (broché)