rattrapage de retard de publication d'avis sur des livres 5/5.

Je ne commente pour l'instant plus les livres que j'abandonne, et il y en a eu une large majorité depuis 3 mois...

Nicolas Robin_Roland est mort_lu 2017 06

L'histoire : Roland, c'était le voisin de palier de notre narrateur. Roland était discret, il vivait seul avec son caniche et ses disques de Mireille Mathieu. Il est mort, et son voisin de palier se retrouve avec son caniche, et bientôt un peu plus, en souvenir de Roland... Sauf que ce voisin, chômeur fan de films porno, ne veut pas de tout ça dans sa vie !

 

Mon avis : un livre amusant, léger, facile à lire. Le personnage principal, d'abord pénible, se révèle rapidement une sorte d'archétype du beauf looser au coeur tendre, et on finirait presque par le trouver sympathique. Ses péripéties sont distrayantes, il va se trouver contre sa volonté avec sur les bras le caniche, la masseuse, les cendres, les dernières volontés officielles du voisin-défunt, et il va tenter bien des subterfuges pour s'en débarrasser... sans y arriver vraiment pendant longtemps. Parce que derrière cette apparence pas top se cache un vrai coeur qui ne s'avouera pas sensible mais le montrera. Cliché, classique, pas hilarant mais réellement distrayant. Le style d'écriture, lui, est plutôt ordinaire, version fluide, pas de la grande littérature mais pas non plus écrit avec les pieds, ni pompeux ni simpliste, on ne s'ennuie pas.

En résumé : un bon livre pour l'été, la plage, la légèreté, la détente =^.^= 

 

***

Quelques extraits...

roland 009

roland 029

roland 035

roland 117

 

***

Roland est mort, Nicolas Robin, 2016, 214 pages (version poche)