rattrapage 1/5 de mon retard de publication d'avis sur des livres...

Franz-Olivier Giesbert_belle d amour_lu 2017 03

L'histoire : Thiphaine/Thiphanie vit au XIIIème siècle. Ses parent sont morts pour leur "hérésie", la voilà à paris, chez une tante qui lui apprend la pâtisserie, puis la voilà bientôt mariée de force au successeur de cette tante, maintes fois violée par lui et ses fils. Elle tombe amoureuse, s'embarque avec la dernière Croisade, conseille et soigne le roi...

 

Mon avis : un livre plein de rebondissements, de bruit, de tumultes... et pourtant un poil ennuyeux. Une héroïne féminine peu crédible (elle pense typiquement "masculin", une évidence, et ça la rend difficile d'accès pour moi), des récits de croisade certainement bien (trop ?) documentés mais un peu "cours magistral d'histoire", une héroïne sympathique, à laquelle on a envie de s'attacher, mais manquant de consistance malgré un destin ahurissant de déboires et de péripéties, un peu trop alignés à la file. A peu près tous les malheurs qui pouvaient arriver à cette époque lui arrivent. Et elle reste joyeuse, enjouée, prompte à s'ammouracher souvent... pourquoi pas, certes, il y a des gens de cette trempe et c'est un vrai bonheur de les croiser. Mais quelque chose sonne faux dans ce cas précis, et j'ai du mal à mettre le doigt sur la raison (d'où, d'ailleurs, mon retard à faire une critique de ce livre que j'ai lu voilà presque 3 mois...). 

Les allers-retours réguliers avec 2016, la vie et les avis du narrateur m'ont un poil gonflée, même si son propos et ses arguments sont étayés, raisonnés, fondés, et vraiment vraiment intéressants. Il essaie, assez lourdement, avec une histoire quelque peu poussive et caricaturale (du Marseillais bourgeois éperduement amoureux d'une musulmane quais-radicale, qui ne se vante pas mais insiste bien quand même sur son bénévolat altruiste, fréquente un hacker, etc., poh poh poh), de nous démontrer que la société dans laquelle vit Tiphaine et celle d'aujourd'hui sont comparables, de nous convaincre de son ouverture d'esprit et de sa pratique exemplaire du "vivre ensemble", etc. Le même propos aurait peut-être été mieux servi par quelque chose de plus léger et subtil.

Si j'ai appris 2-3 détails sur certaines pratiques de l'époque, et que j'ai trouvé le style facile à lire et plutôt agréable quoiqu'un peu froid et monotone, dans l'ensemble ce livre m'a paru ne pas répondre à la réputation de l'auteur, dont j'avais entendu grand bien, et dont je n'avias jamais rien lu. Peut-être pas le meilleur livre, alors, pour le découvrir... 

 

Message personnel : merci Claudine pour ce cadeau ♥ J'avais failli me l'acheter à sa sortie, ça tombait pile =^.^= Je n'ai pas adoré celui-là mais je ne regrette pas de l'avoir lu et n'abandonne pas de découvrir d'autres livres de cet auteur =^.^= 

 

***

Feuilletons ensemble quelques extraits...

belle d amour 013

belle d amour 021

belle d amour 055

belle d amour 095

belle d amour 160

***

Belle d'amour, Franz-Olivier Giesbert, 2017, 373 pages